Massif forestier de Mixe



Espaces naturels sensibles


  par Gérard ABADIE

Cliquez pour agrandir l'image  Origine de la forêt:

    Le massif de Mixe (753 Ha)  fut autrefois une dépendance de la couronne de Navarre.
    Jeanne d'Albret (1528-1572), née à Pau, reine de Navarre, femme d'Antoine de Bourbon
    et mère de Henri IV, roi de France, la vendit pour une part aux communes du Pays de Mixe
    (547 Ha) et à la commune de Bidache  (206 Ha).

  Situation géographique:

Le massif forestier de Mixe est situé au nord de la région des coteaux Basques, à 30 km à l'est de Bayonne, à 15 km au nord-ouest de Saint Palais et à 10 km au sud du département des Landes.

Bois de Mixe Localisation & Météo
  Valeur écologique:

Le massif de Mixe est identifié comme ZNIEFF ( Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique)
de type II (n° 6437).
La forêt est décrite en terme de « Chênaie sur sol acide bordée de landes et traversée par un torrent ».
Elle présente un intérêt biologique par la « présence de lichens rares au plan national et de rapaces nicheurs rares »
et un intérêt écologique car elle constitue une des plus grandes chênaies du Pays Basque.

Cliquez pour agrandir l'image
  Facteurs écologiques:

Quatre types de stations forestières qui présentent une grande richesse floristique :
. Hêtraie-chênaie sessiliflore oligotrophe mésophile.
. Hêtraie-chênaie sessiliflore oligotrophe fraîche.
. Hêtraie-chênaie sessiliflore mésotrophe  fraîche.
. Chênaie pédonculée Frênaie.

Cliquez pour agrandir l'image•  Habitats naturels:

L'ensemble du réseau hydrographique de la Bidouze, comprenant parmi ses affluents
l'Aphataréna et le Laharanne, a été inventorié au titre des sites susceptibles
d'être identifiés comme d'importance communautaire dans le premier projet
Natura 2000.
Le vallon de l'Aphataréna a été retenu dans le Réseau Aquitain des Espaces
Forestiers Protégés (1994) en notant des espèces remarquables : le charme,
le chêne sessile ; des espèces montagnardes :
Isopyrum, Conopodium ; et des espèces exotiques : le chêne rouge d'Amérique, le tulipier de Virginie.

Cliquez pour agrandir l'image      •  Peuplements et arbres biologiquement remarquables:

    Certaines futaies de chêne rouge d'Amérique ont été classées pour la récolte
    de semences forestières. Essence:
    Quercus Boréalis. Provenance : 04 Sud-Ouest. Ramassage à la main entre 2 500
    et 3 000 kg de glands annuellement suivant la fructification.
    Plantation comparative expérimentale de diverses provenances et de descendances
    de tulipier de Virginie en 1983 par l'INRA, au stade de la 2ème éclaircie,
est classée pour la récolte de graines génétiquement modifiées. 
Cliquez pour agrandir l'image•  Géologie :

Le massif de Mixe repose sur le « Flysch de Mixe » : dépôt sédimentaire détritique
marin accumulés il y a quelques 100 millions d'années.
Le Flysch de Mixe est une formation sédimentaire particulière, caractérisée
par l'empilement de strates horizontales ou obliques sur une grande épaisseur
pouvant atteindre une profondeur de 2 000 mètres, alternance de couches
d'argiles grises à gris noir, tendres, friables, feuilletées et de dalles de grès
de teinte ocre voire un peu rosée, plus résistantes.
    •  Les argiles résultent d'une lente décantation d'éléments argileux en suspension
        sur des fonds marins aux eaux relativement profondes ( plusieurs milliers d'années pour quelques millimètres )
        lors de périodes de calme orogénique.
    •  Les grès proviennent d'écoulements rapides de sédiments grossiers gréseux ou conglomératiques,
        déjà stockés en eaux profondes, vers un glacis profond en quelques heures à la manière d'avalanches
        sous-marines, au cours de périodes agitées: les bancs ainsi formés correspondent à des périodes
        d'instabilité tectonique, de courte durée, comme des séismes sous-marins par exemple.
Cliquez pour agrandir l'image    La succession des bancs grossiers et fins, formant le Flysch de Mixe,
    témoigne de l'alternance de périodes de calme et de turbulences régnant
    dans une zone marine profonde instable, un sillon marin qui occupait cette
    région à la fin de l'ère secondaire ( autour de 100 millions d'années ).
    Vers – 100 millions d'années, débuta l'ouverture du Golfe de Gascogne.
    Puis, vers – 40 millions d'années, sous la lente poussée du continent Africain,
    se produisit la collision des deux plaques Ibérique et Aquitaine.
    Le raccourcissement horizontal lié à la collision puis au serrage eut pour conséquences la fermeture progressive
    du sillon du flysch ( d'où la profondeur de 2000 m ), le soulèvement et le plissement des sédiments accumulés,
    c'est à dire la chaîne des Pyrénées.

    Les grès du Flysch de Mixe, roche résistante, homogène et à cause de son aspect décoratif de couleur ocre ou rosée
    ( riche en oxyde de fer ) ont été extraits par la population locale et employés dans la construction des murs,
    pierres d'angles, linteaux des maisons et des églises.
Cliquez pour agrandir l'image    •  Originalité :

Forêt de quatre variétés de chêne : chêne pédonculé, chêne sessile, chêne rouge,
chêne tauzin.
Et la présence de plus de vingt variétés d'essences feuillues et résineuses:
Le hêtre, le frêne, le tulipier, le châtaignier, le merisier, le pommier sauvage,
l'érable sycomore, l'érable champêtre, le platane, le charme, l'alisier torminal,
le robinier, le tilleul à petites feuilles, l'aulne glutineux, le tremble, le saule,
le bouleau, le sorbier domestique, le pin laricio, le pin maritime, le pin Weymouth, le douglas, le mélèze, l'abiès nordmanniana, l'épicéa.


Gérard ABADIE

Copyright © 2010. Tous droits réservés. 
                          
Contactez l'auteur:  acabb@orange.fr                             Mise à jour 
samedi 18 août 2018